Les bienfaits de la myrtille

Les bienfaits de la myrtille

Les bienfaits de la myrtille

 

Myrtille Raisin Extra
un produit unique
une explosion d’antioxydants

 

Une solution pour le bien vieillir
à base de myrtille fermentée, raisin,
pépin de raisin et d’olive

Myrtille Raisin Extra est un complément alimentaire
avec une formule unique

 

Trois ingrédients qui sont d’une qualité exceptionnelle : 

  • L’efficacité de la Myrtille fermentée connu sous l’appellation d’Extracyan® n’est plus à prouver
  • Exgrape® Anthocyanins est un extrait naturel issu de marc de raisin présentant une riche activité antioxydante optimale
  • Oleogrape® Seed est un extrait de pépin de raisin et d’olive très bénéfique pour la santé. On récolte les olives près du site principal de production, dans le sud de la France en revanche on collecte les pépins de raisin en région Champagne.

Ces trois ingrédients sont véritablement bénéfiques pour optimiser votre bien-être et pour le bien vieillir. Ils sont conçus également pour accroître des résultats optimaux en l’associant avec d’autres compléments alimentaires, notamment Extra Life Vision.

Extracyan :

En un mot, cet extrait naturel de myrtille fermenté est conçu pour empêcher le stress oxydatif, améliorer l’état inflammatoire ainsi que la protection naturelle contre les maladies chroniques liées à l’alimentation et à l’âge. 

On l’utilise couramment pour l’hypertension et les troubles oculaires tels que les problèmes de la dégénérescence maculaire.

Ecoutez la vidéo faite au moment de la sortie
de Myrtille Raisin Extra en cliquant ICI

 

Les nombreux bienfaits de la myrtille

 

En effet, ce petit fruit sauvage fait le bonheur des cueilleurs à la fin de l’été. Il renferme une pulpe gorgée de jus, aigre-douce. La myrtille fait sourire les enfants lorsqu’elle colore de violet leur langue et leurs petites menottes. Une teinte sombre fait de surcroît toute la force de cette baie peu énergétique et peu sucrée.

Egalement, on utilisait cette petite baie savoureuse jadis pour soigner la diarrhée, la dysenterie et le scorbut. Depuis, on lui a découvert bien d’autres atouts…

Le terme anglais « bilberry » désigne la myrtille européenne. Il provient du danois « bollebar », « petit fruit foncé ». Les myrtilles ont un pigment bleu foncé, souvent presque noir. Ce pigment est à savoir responsable de plusieurs des propriétés résidentielles médicinales de ces baies. D’autre part, des substances comme les tanins contenus dans les myrtilles sont probablement responsables de leur effet anti-diarrhée.

Par ailleurs, en Europe, les vertus médicinales de la myrtille sont connues depuis près de 1 000 ans. On s’en servait pour traiter les troubles intestinaux, la dysenterie, pour atténuer les signes et symptômes du scorbut et de la difficulté à uriner. En effet, on utilise également les feuilles pour réduire le taux de sucre dans le sang chez les diabétiques.

En outre, le fruit est traditionnellement utilisé pour traiter les problèmes de circulation veineuse et certaines affections oculaires, notamment toute affection de la rétine, le glaucome et la cataracte. Ce sont des usages encore très répandus chez les professionnels de la santé européens.

 

*Petit fruit sauvage, la myrtille est une baie riche en vitamines qui vous veut du bien.

En effet, elle possède une capacité antiseptique et anti-inflammatoire. Elle a également un fort pouvoir antioxydant. 

La myrtille ou bleuet était déjà connue des peuplades amérindiennes du nord (Algonquins). Par exemple, ils s’en servaient additionnée à d’autres aliments et séchée au soleil, pour faire des réserves et ainsi passer l’hiver avec une réserve de vitamines. D’ailleurs les tradipraticiens faisaient quant à eux, respirer les fumées de branches de myrtille brûlée pour calmer les crises d’angoisses et les accès de folie. Cela dit, en Europe, c’est dès le Xe siècle que les vertus de la feuille sont mises à jour dans le traitement des diarrhées, indication qui est toujours valable.

Prenons le cas des pilotes de la Royal Air Force qui durant la seconde guerre mondiale ont remis en valeur les vertus ophtalmo-régénératives de la myrtille en faisant notamment une grande consommation de ce fruit. En conséquence, ils développaient par là leur faculté à discerner plus précisément les détails dans le paysage et à augmenter leur vision crépusculaire. Plus précisément, est-ce pour la même raison que nombre d’oiseaux nocturnes aiment à picorer ces délicieuses baies ?

*Résumé d’un article paru dans :
Plantes médicinales | Publié le 20/03/2009
https://www.plantes-et-sante.fr/articles/plantes-medicinales/1710-les-nombreux-bienfaits-de-la-myrtille

Propriétés thérapeutiques de la myrtille

*Toute la plante, appelée par les botanistes Vaccinium myrtillus semble receler dans ses trois parties racine, feuille et fruit des qualités curatives distinctes et reconnues.

Les racines (en automne) possèdent une capacité antiseptique, ce qui en décoction puis en compresse permet par ailleurs de lutter contre les infections bactériennes de la peau. Leur vertu astringente remédie aux inflammations chroniques de l’intestin, de même qu’aux diarrhées.

Au printemps, les feuilles sont riches en substances alcalinisantes et antiseptiques. De plus, elles contribuent à lutter contre les infections urinaires, intestinales et cutanées. Le bacille et le colibacille dit d’Elbert, responsable de la typhoïde n’y résistent pas. Leurs pouvoirs dûs à une teneur riche en chrome sont des atouts précieux contre le diabète. La diminution significative du taux de glucose dû au pigment bleu foncé en fait une véritable « insuline végétale ».

Les baies (en été), quant à elles contiennent des vitamines A, B, C et P de même que divers acides organiques et oligo-éléments tels que: chrome, cuivre, magnésium, manganèse et zinc.

Mais aussi, un autre effet remarquable tient dans la régénération du pourpre rétinien, ces pigments rouges des cellules à bâtonnets de la rétine permettent une acuité visuelle crépusculaire et diurne.

*Article paru dans :

https://www.topsante.com/nutrition-et-recettes/les-bons-aliments/les-supers-aliments/la-myrtille-prend-soin-de-nos-yeux-620584

 

La myrtille prend soin de nos yeux

Les flavonoïdes (antioxydants) contenues dans cette baie, participent activement à la régénérescence des vaisseaux sanguins des yeux.

La vision nocturne est stimulée

La myrtille et quelques-uns de ses cousins (mûre, raisin, pruneau, cerise sauvage, airelle…) sont en outre traditionnellement utilisés pour stimuler l’acuité visuelle. D’ailleurs, durant la Seconde Guerre mondiale, les pilotes britanniques avaient pour ordre d’améliorer leur vision nocturne en consommant de la confiture de myrtille ! Les connaissances actuelles confirment cet usage. De ce fait, les flavonoïdes (antioxydants) de la myrtille renforcent le réseau sanguin de la rétine, ce qui contribue à ralentir la dégénérescence maculaire. Pour une meilleure protection de la rétine, les vitamines antioxydantes sont un bon complément à la myrtille. En conséquence, afin de renforcer son action, on peut la consommer avec du kiwi (pour la vitamine C), des abricots ou des carottes (pour le bêta-carotène), et des noix (pour la vitamine E).

Elle lutte contre le vieillissement cellulaire

En fin de compte et en plus de ses flavonoïdes qui luttent contre l’oxydation de nos cellules, la myrtille contient un taux important d’anthocyanes, des substances bioactives qui ont la capacité de repousser les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire.

En outre, ces composants parviennent à neutraliser les molécules d’oxygène réactives qui entrent en jeu dans le syndrome métabolique, occasionnant divers troubles d’origine glucidique, lipidique ou vasculaire, lesquels, associés à une surcharge pondérale, peuvent générer diabète et troubles cardio-vasculaires.

 

Est dans tous les régimes

En cuisine, la myrtille a de sérieux atouts saveur et de belles qualités diététiques à faire valoir. C’est avant tout un fruit peu calorique mais aussi il est peu sucré, assez riche en eau et en fibres. D’où l’intérêt de l’inviter régulièrement à table, frais ou surgelé, sans ajout de sucre lorsque l’on surveille sa ligne ou que l’on recherche des idées de recettes légères dans le cadre d’un régime.

 

Cinq bonnes raisons de manger des myrtilles

Grâce aux vertus antioxydantes des myrtilles ce fruit est le super héros de la lutte contre le cancer.

Découvrez tous ses bienfaits pour la santé

ses propriétés anti-cancer

réduire les risques de surpoids

soigner les troubles digestifs

renforcer le système immunitaire

améliorer la vision nocturne

Que vous en consommiez des frais ou des congelés, sous forme de poudre, de jus ou de confiture, les myrtilles vous apportent de nombreux bénéfices.

 

Découvrez nos divers produits
en regardant cette vidéo de 1 minute

 

 

Pour avoir accès à la boutique
cliquez ICI

 

Vous pouvez aussi associer Myrtille Raisin Extra
avec Extra Life Vision

 

Voici aussi quelques articles
susceptibles de vous intéresser

Le chocolat permet de vivre plus longtemps

Les bienfaits de la betterave rouge

Venez découvrir le monde de XAXX
Aloe Vera, parfums, compléments alimentaires, soins du visage, boissons multivitamines, perte de poids

Ici, avec une commande de 100 € vous bénéficiez d’un rabais de 20% à vie

 

Pour vous maintenir en forme,

je vous propose divers produits

que vous trouverez dans ma boutique

https://moniqueinfos.com

 

Important : pour conclure, les informations contenues dans cet article ne peuvent en aucun cas être considérées comme un substitut au savoir médical. Les compléments alimentaires ne soignent pas et ils ne guérissent pas. Notamment, aucune des énonciations contenues dans cet article n’est à comprendre comme affirmation absolue. Il est toujours recommandé de consulter son médecin en cas de maladie, avant d’utiliser un complément alimentaire.

Retour haut de page